Return to site

Coworking et développement du numérique en Essonne

La CCI s'ouvre aux tiers-lieux

Aujourd’hui, près d’un Français sur cinq travaille au moins un jour par semaine hors du bureau. Face à cette transformation du monde de l’entreprise, un certain nombre d’acteurs publics et privés prennent leurs marques pour répondre aux nécessités d’un immobilier plus flexible, de modes de production décentralisés et d’un plus grand désir de créer des communautés agiles. Espaces de coworking, bureaux partagés, télécentres, fablabs : un certain nombre de tiers-lieux (ou lieux alternatifs de travail) offrent des réponses à ces besoins. Le développement des infrastructures numériques et les créations de valeur qui en découlent doivent être soutenus et réinterrogés, pour œuvrer collectivement à un projet de société qui prenne sens localement.

Les 26 novembre et 10 décembre 2015, la Chambre de commerce et d’industrie de l’Essonne a organisé deux conférences sur ces thématiques. La première, « Les tiers-lieux : vers une transformation de l’immobilier d’entreprise ? », a réuni des acteurs privés et publics autour de l’émergence multiforme de ces espaces de travail collaboratifs (dits espaces de coworking). Nathanaël Mathieu, cofondateur LBMG Worklabs, a évoqué l’initiative du « Tour de France du télétravail » et la nécessité d’un travail d’explicitation auprès des entreprises françaises encore réticentes au travail à distance, alors que plus de 70 % des métiers sont aujourd’hui « télétravaillables ». Jean-Antoine Rodriguez a ainsi évoqué plusieurs retours d’expérience de l’utilisation d’espaces de coworking par les salariés de Solution by Steelcase, entreprise intégrant une part de recherche et développement sur les nouveaux modes de travail. Il a notamment souligné combien les réunions pouvaient être plus créatives lorsqu’elles étaient organisées « hors les murs ».

Créativité et souplesse : le télétravail à l’épreuve des nouveaux modèles d’organisation

Jean-Antoine Rodriguez a proposé lors de la conférence « Les tiers-lieux : vers une transformation de l’immobilier d’entreprise ? » une typologie des télétravailleurs : certains recherchent une communauté en-dehors de leur entreprise ; d’autres sont « aventuriers » et testent plusieurs lieux en évoluant dans chacun d’entre eux ; à l’inverse certains sont plus « casaniers » et s’attachent à un espace de coworking en particulier ; il y a également les commerciaux et consultants qui recherchent un point d’ancrage pour une heure ou deux, le temps de recevoir un client ; enfin les animateurs de réunion sont en quête de nouvelles formes de créativité et d’écrin aux réflexions collectives.

Bertrand Quique, responsable au sein de la CCI d’Amiens de l’espace de coworking « La Coloc' », a présenté les premiers retours de cette expérience, la façon dont une communauté de travail s’est créée, réunissant travailleurs indépendants et créateurs d’entreprises, autour de cette idée : « Quitte à travailler seul, autant travailler ensemble. » Les synergies avec les autres activités de la CCI dans cet espace hybride serviront sans doute de modèle à « La Capsule », espace de coworking récemment créé dans les locaux de la CCI de l’Essonne à Evry, présenté par Valérie Leboudec et Lydia Fébrissy.

Territoires publics, biens communs et entreprises privées : quel dialogue engager ?

Un fait particulièrement frappant émerge de ces environnements et tiers-lieux : la mixité des solutions proposées et des modèles économiques, mêlant acteurs publics et privés. Cédric Falgas, de Stop&Work, filiale de Regus regroupant également les participations de la Caisse des Dépôts et Orange, a ainsi présenté le modèle du télécentre de Fontainebleau, entre délégation de service public et modèle économique privé traditionnel. Anne-Sophie Calais, de l’association Initiatives Télécentres 77 ainsi que Boudour Moumane et Marie-Hélène Feron, de La Fonderie, Agence publique numérique d’Ile-de-France, ont quant à elles proposé un aperçu des différents projets de tiers-lieux en Seine-et-Marne et en Île-de-France. Le territoire essonnien apparaît comme coupé en deux, entre un nord très riche en activités numériques (Saclay, Les Ulis, Evry) et un sud plus rural, comme le montre très bien la carte des acteurs du numérique en Ile-de-France développée par La Fonderie, Tech On Map. La conférence du 10 décembre « 91 Insight », avec une séance inaugurale sur « L’Essonne au cœur du Grand Paris numérique » était à ce titre tout à fait singulière, avec un nord du département omniprésent. Pour rééquilibrer les forces, les collectivités locales doivent alors servir de relais de communication et de soutien des initiatives émergentes. De même, le développement du réseau numérique très haut débit, prérogative du Conseil départemental, doit être compris comme un enjeu fondamental à la fois citoyen et économique. Sans cela, les zones rurales ou périurbaines ne pourront pas accueillir d’entreprises innovantes relevant du domaine numérique. Rêvons un peu : la fibre pour tous, de Saclay à Saclas !

Cowork In Essonne, collectif pour un département numérique pluriel

Cowork In Essonne a pour membres fondateurs 4 porteurs de projets d’espace de coworking privés, situés entre Evry, Juvisy, Mennecy et Saclas. La diversité de nos offres et de nos modèles économiques est reliée par une vision commune concernant le développement des activités numériques pour tout le territoire essonnien. Nous souhaitons, à travers nos espaces de travail et nos événements, ateliers, workshop et trocs de compétences, créer des liens entre les talents nombreux de nos communes, entre différents métiers, entre anciens et nouveaux habitants, toutes générations et tous niveaux de qualification confondus. Le numérique sera citoyen s’il reste ouvert, permettant des activités professionnelles décloisonnées et œuvrant pour le bien commun.


Auteur : Clara Meyer

Cowork In Essonne : Stéphane Ruellan, Tlana Eliezer, Clara Meyer, Guillemette Loyez
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly